Découvrir le métier de Soudeur/euse

Découvrir le métier de Soudeur/euse

Le-metier-de-soudeur-milieu-industriel-et-nucleaire

Le soudage est essentiel dans de nombreux secteurs d’activité industriels pour la réalisation de divers ouvrages (pont, plateforme pétrolière, centrale électrique, avion,…) grâce à l’assemblage de pièces métalliques soudées, chaudronnées.

Quelles sont les missions d’un(e) soudeur(euse) ? Quelles sont les compétences et la formation nécessaires pour exercer ce métier ? Dans quels secteurs d’activité peut-on être soudeur ? 

AVS vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce métier qui recrute. 

1. Les missions du soudeur

Le soudeur assemble des pièces métalliques soudées, chaudronnées ou de tuyauterie grâce à la fusion du métal. 

Dans certains cas, il travaille avec un chaudronnier, qui façonne les différentes pièces à partir de feuilles de métal (en savoir plus sur le métier de chaudronnier). 

Souvent, le soudeur maîtrise également la chaudronnerie, et fabrique lui-même les ensembles métalliques puis les assemble. C’est le métier de chaudronnier-soudeur.

Les missions du soudeur sont variées et nécessitent méticulosité, précision et maîtrise des matériaux utilisés. 

Avant de souder les différentes pièces métalliques, le soudeur étudie les plans d’assemblage et choisit la technique de soudage la plus appropriée.

Il prépare ensuite son poste de travail : il installe et règle les machines dont il a besoin et est responsable de son matériel de soudage.

Pour des raisons de sécurité, le soudeur doit porter des équipements de protection : masque, gants de protection et tablier sont obligatoires.

Puis, il réalise les différentes soudures à l’aide d’un chalumeau ou d’un arc électrique. Il positionne les différentes éléments : pièces, plaques, tubes, profilés selon le plan d’assemblage étudié au préalable. 

Selon le type d’ouvrage à réaliser, le soudeur choisit la technique la mieux adaptée : soudage TIG, soudage MMA, soudage MIG-MAG, soudage plasma ou soudage au chalumeau, plus traditionnel. Il maintient alors l’appareil à une distance correcte de la pièce et évalue la durée nécessaire d’exposition de chaque élément. Enfin, il polit les soudures afin qu’elles soient les plus discrètes possibles.

Une fois le soudage terminé, son rôle est de contrôler la qualité des soudures et vérifier leur conformité. Il doit savoir détecter les éventuels défauts de soudage et, si besoin, effectuer les opérations de reprise ou de finition nécessaires.

 

2. Les qualités requises pour le métier

Etre soudeur demande des compétences et des savoir-faire variés. 

D’une part, le soudeur doit avoir une connaissance solide de l’ensemble des métaux qu’il va être amené à souder et de leurs propriétés : acier, acier inoxydable, zirconium, cuivre, titane, aluminium,… mais également de l’électricité et des gaz contenus dans les appareils de soudage : tungstène (soudage TIG), argon, hélium (soudage MIG-MAG, soudage plasma). 

Plusieurs CAP et baccalauréats professionnels permettent d’acquérir ces connaissances et de s’orienter vers une spécialité : métiers de la fonderie, mise en forme des métaux, chaudronnerie industrielle,… (voir la partie « La formation nécessaire pour exercer en soudage »).

Il faut également noter que le soudeur engage sa propre responsabilité lorsqu’il assemble des pièces métalliques, car la qualité de ses soudures influe directement sur la sécurité des ouvrages qu’il réalise. Le soudage exige donc une grande minutie et une précision des gestes effectués, ainsi qu’une certaine rigueur de la part du soudeur.

D’autre part, il faut savoir que ce métier peut s’exercer en atelier ou sur chantier : le soudeur peut parfois être amené à effectuer de grands déplacements sur des plateformes pétrolières, des chantiers navals,… Quel que soit son lieu d’exercice, il doit savoir s’adapter à des environnements divers et bruyants, et parfois liées aux conditions météorologiques. Pour cela, il est essentiel que le soudeur ait une excellente condition physique.

 

3. La rémunération et l’évolution de carrière

Après plusieurs années d’expérience et de spécialisation dans une ou plusieurs techniques de soudage, le soudeur peut évoluer vers des postes à responsabilités comme responsable d’équipe. 

En termes de rémunération, le salaire initial d’un débutant est le SMIC et évolue avec l’expérience et le niveau de formation.

 

4. La formation nécessaire pour exercer en soudage

Plusieurs formations sont possibles pour se former au métier de soudeur. 

Ce métier est accessible depuis un CAP métiers de la fonderie, un CAP mise en forme des métaux et un CAP outillage en moules métalliques, une mention complémentaire soudage, mais également avec un niveau bac, grâce aux formations bac professionnel technicien en chaudronnerie industrielle, technicien outilleur ou technicien modeleur.

Il faut noter que des Certificats d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) renouvelés périodiquement peuvent être requis pour la manipulation de certains équipements. 

 

5. Les secteurs d’activité qui recrutent des soudeurs

Le soudage est un secteur qui recrute ! Les soudeurs sont essentiels dans de nombreux secteurs industriels : aéronautique, spatial, automobile, chimie, électricité, énergie, nucléaire, métallurgie, nautisme, transport ferroviaire, … les entreprises qui recrutent des soudeurs sont nombreuses.

Dans certains cas, des certifications supplémentaires sont requises, lorsqu’elles sont spécifiques à un secteur d’activité précis. C’est le cas pour le secteur nucléaire, dans lequel les habilitations nucléaires SCN, RP et CSQ sont obligatoires (en savoir plus sur les habilitations électriques et nucléaires).

 

Vous souhaitez signer un contrat pour le poste de Soudeur / Soudeuse ? AVS vous aide à trouver votre emploi : mission intérim, CDD, CDI en milieu industriel. Spécialisés dans les métiers du nucléaire et de l’industrie, nous vous mettons en contact avec les entreprises qui recrutent.

N’attendez plus, trouvez votre emploi ! 

Découvrez nos offres d’emploi

 

Entreprises, vous êtes à la recherche de votre prochain talent pour rejoindre votre équipe, pour des missions ponctuelles ou à long-terme ? Contactez-nous pour découvrir les profils de nos candidats spécialisés dans votre secteur d’activité :

Contactez-nous